• Un arbre magique est un arbre sur lequel les ours viennent se frotter spontanément sans aucun apport de produit pour les attirer, on ajoute simplement un bout de fil barbelé pour récolter le poil plus aisément. La résine sécrétée par les résineux est suffisante, mais ils ne se frottent pas sur n'importe quel arbre, c'est un parmi des milliers d'autres sur lesquels ils n'iront jamais se frotter, pourquoi ? Mystère... Mais généralement ces arbres sont situés en bordure de sentiers existants, sentiers que les ours, comme les hommes, fréquentent de préférence à des zones plus difficiles à utiliser pour se déplacer dans la montagne. 

    Dernier circuit ours de la saison avant l'hibernation des plantigrades : un petite récolte de poils sur un "arbre magique"

    Dernier circuit ours de la saison avant l'hibernation des plantigrades : un petite récolte de poils sur un "arbre magique"

    Dernier circuit ours de la saison avant l'hibernation des plantigrades : un petite récolte de poils sur un "arbre magique"

    Dernier circuit ours de la saison avant l'hibernation des plantigrades : un petite récolte de poils sur un "arbre magique"


    5 commentaires
  • Ci-dessous le malheureux Balou quelques jours avant sa mort, mort probablement due à la foudre. En effet, après analyses de son cadavre, pas de traces d'empoisonnement, pas de traces de chute, pas de traces de coup de fusil, seul son collier de suivi, qui, en fin de vie des batteries aurait dû s'ouvrir automatiquement par déclenchement d'une petite charge explosive commandée par une impulsion électrique et qui ne s'était pas ouvert, a permis de déduire la cause du décès. En effet, le collier a été retrouvé ouvert un peu au-dessus du cadavre qui a roulé dans la pente, ce qui voudrait dire qu'une impulsion électrique extérieure a provoqué la mise à feu de l'explosif, donc un coup de foudre fatal à cet ours. C'est la seule cause envisageable à défaut d'autre... Les batteries étaient totalement oxydées (8 ans) et le collier, qui fonctionnait très bien a été refermé normalement, mais une fois refermé, il a été impossible de le réouvrir vu qu'il n'y avait plus de déclencheur.

    Résultat du suivi des ours pour l'année 2014

    Bilan 2013 revu à la hausse :

    De 25 on passe à 28 ours.
    Une ourse avec deux oursons étaient passés au travers du suivi et des observations de 2013, mais cette ourse a été repérée en 2014 avec deux oursons de 1,5 an, donc ces 3 ours se sont rajoutés au bilan 2013, nous sommes donc passés à 28 (je précise bien : ours repérés, dans ce bilan on trouve un ourson retrouvé mort en 2013).

     
    Bilan 2014 :

    31 ours ont été repérés, intégrant les deux morts connus Balou et l'oursonne Auberta morte suite à une "connerie" humaine, à savoir obligation administrative de lui implanter un émetteur dans le ventre ce qui a entraîné sa mort. Balou n'a pas eu de descendance connue en 2014. Reste encore un espoir de l'avoir vu se reproduire dans le bilan 2015 qui sera connu en mars 2016 (oursons de 2014 dont les pères sont encore inconnus et de possibles naissances en 2015).

    Les filles de Hvala de 2013, nommées Châtaigne et Gaïa ont pour père Moonboots.

    Il y a eu 3 ou 4 portées en 2014 : Boavi (probable) avec 2 oursons, Caramelles avec 2 oursons mâles, Fadeta avec Auberta et peut-être un autre ourson, à moins que ce ne soit Noisette avec un ourson (ourse non détectée génétiquement en 2013 ni cette année).

    Un indice a été trouvé en Andorre, c'est une première,

    Soulane est considérée comme disparue. Bambou non repérée depuis deux ans, est considérée comme probablement disparue. La disparition de Noisette est reportée vue l'incertitude sur l'ourse avec l'ourson photographiée dans le Val d'Aran.

    Total :
    10 femelles, 3 mâles, 2 mâles subadultes, 3 femelles subadultes, 4 subadultes (2* de 1.5 an et 2 de 2.5 ans), 5 oursons (je sais ça ne fait pas le nombre pour arriver aux 29 (31 - les 2 morts), mais c'est le nombre qui a été donné, il en manque 2, je verrais 4 oursons de 1.5 an au lieu de 2* entre les oursons 2013 de Hvala et ceux de l'ourse passée au travers)

    4 femelles peuvent être suitées en 2015 : Hvala, Nheu, Plume, Callisto et croisons les doigts sur Noisette et Bambou, sait-on jamais, la montagne est grande !

    Attaques sur troupeaux France / Espagne : 155


    4 commentaires
  • Pour tenter de répondre aux questions qui sont le plus couramment posées à propos de l'ours brun dans le Pyrénées, l'Association Altaïr Nature propose l'historique de la préservation du plantigrade, des renforcements jusqu'à aujourd'hui.


    1 commentaire
  • Auberta a-t-elle perdu sa mère dans la montagne, sa mère est-elle morte ? Mystère, on connaîtra la réponse lors du bilan annuel du suivi des ours, avec des traces de vie de Fadeta ou pas...

    Auberta se trouve depuis 3 mois dans un enclos situé dans la montagne, en semi-liberté, nourrie par les hommes mais sans qu'aucun contact n'ait lieu (nourriture jetée du haut d'une falaise), et ce afin qu'elle grandisse un peu avant d'être relâchée dans la nature. Elle est surveillée par une webcam dont voici des images.

    Quand je pense que c'est ce que Mme la Ministre du développement non durable et de la biodiversité encadrée ne veut plus dans les Pyrénées...


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique