• Dans 48 heures, nous allons retrouver Nosy Be, 28 ans après presque jour pour jour, pour y passer une semaine, suivi par une semaine à Nosy Mitsio, et ce pour, de mon côté, faire principalement de la plongée.
    Ces images ont été récupérées sur un diaporama sous forme .exe (un truc du passé ...), lui même réalisé à partir de scans de diapositives réalisés à la fin du XXème siècle (99/2000, une éternité de nos jours), diapositives ayant très mal vieilli malgré un stockage préservé.
    Ce qu'on peut dire en voyant le résultat, c'est que nous n'avons vraiment pas rajeuni (que ceux qui nous connaissent ne se moquent pas, ça leur arrivera aussi ou bien ils sont déjà dans le même état ou encore pire...) mais que depuis la technique a fait indéniablement des progrès !


    votre commentaire
  • La neige était tombée dans la nuit, mais en ce début de printemps, la température augmente vite et la neige remonte très rapidement vers les sommets.

    Vers 11 heures c'était très beau malgré un ciel plombé, mais un smartphone, malgré ses pixels élevés, n'atteint pas la qualité d'un vrai appareil photo (à cause de son capteur et son objectif minuscules).

    En cliquant sur la photo et en l'agrandissant : tout à gauche le hameau du Campas (620 m), le sommet de Caubech (1015 m), le col de la Husse puis le Cap de la Husse (1358 m), en dessous la ferme ruinée de Hournech (525 m), le col de Hougas, les rochers du Pic de l'Aube, plus connu sous le nom de Paloumère (1608 m), le Picon (1098 m) avec son antenne, entre Paloumère et Picon, en dessous, le hameau Lartigau (635 m) (mon chalet, invisible, se trouve en haut à gauche du pré vert, au milieu des arbres), ensuite le Mont Noir (1201 m) et enfin le Cagire (1912 m).

    L'environnement de Lartigau vu du plateau de Hournech - Milhas - 31


    2 commentaires
  • J'ai eu le temps, de l'intérieur, à main levée, derrière le double vitrage, de tester le zoom optique amélioré, "Clear Image" avec le même sujet. Ce zoom optique est un 600 mm équivalent 24 X 36, en Clear Image, grâce à un traitement particulier qui limite la dégradation par rapport à un zoom numérique pur, on peut le pousser jusqu'à X 2 soit 1200 mm.

    Mon essai a consisté à prendre la première photo en 1200 mm, la seconde en 900 mm et la troisième en 600 mm.

    Exif : ISO 100, 1/60 s, F/5.6

    Pour comparer, les photos sont recadrées de telle façon que la grandeur du sujet soit identique sur les trois, ramenées pour le blog en 3000 x 2250 et 1 Moctets contre 4864 x 3648 et 8 Moctets pour les originales.

    Pour comparer, vous pouvez cliquer sur chaque photo qui s'ouvriront dans 3 fenêtres différentes.

    En comparant les originaux, celle au 600 mm est peut-être un poil meilleure, mais rien de flagrant.

    Zoom 1200 mmTest du zoom Sony RX10M3 en réglage "Clear Image" : Pic Épeiche mâle

    Zoom 900 mm

    Test du zoom Sony RX10M3 en réglage "Clear Image" : Pic Épeiche mâle

    Zoom optique pur 600 mm

    Test du zoom Sony RX10M3 en réglage "Clear Image" : Pic Épeiche mâle

    Pour comparer ... 

                     1200 mm                                900 mm                                  600 mm

    Test du zoom Sony RX10M3 en réglage "Clear Image" : Pic Épeiche mâle

    Test du zoom Sony RX10M3 en réglage "Clear Image" : Pic Épeiche mâleTest du zoom Sony RX10M3 en réglage "Clear Image" : Pic Épeiche mâle


    5 commentaires
  • A travers le double vitrage, temps brumeux, peu de lumière en complet contre-jour, main levée, zoom 1200 mm (600 X 2), ISO 100, F/5.6 (j'avais mis sur l'ouverture maximum mais j'ai dû toucher, en tenant l'appareil, la bague dont je ne suis pas encore un habitué..), 1/100 s. Distance 50 mètres. Photo non recadrée.

    Test du zoom Sony RX10 M3 : CorneilleA travers le double vitrage, peu de lumière, zoom 720 mm (600 X 1,2), ISO 500, F/4, 1/60 s. Photo non recadrée.

    Test du zoom Sony RX10 M3 : rouge-gorge


    4 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires