• Cette plante assez rare, ressemblant à une primevère, est endémique des Pyrénées. Sa couleur varie du rose au blanc en passant par le bleu. Elle est un vestige de l'époque où les Pyrénées bénéficiaient d'un climat tropical, elle a survécu à l'époque glaciaire qui en a suivi et est parvenue jusqu'à nous, c'est donc une plante "fossile", elle a aussi la particularité de pouvoir se dessécher et de se réhydrater. Elle nous émerveille toujours lorsqu'on a le bonheur d'en rencontrer quelques populations éparses.

    Plante strictement protégée.

    Mais... en randonnant, il y a deux ans, j'ai trouvé un minuscule plant qui était arraché du rocher sur lequel il était accroché, les racines prises dans une petite plaque de mousse. Je l'ai donc mis dans ma poche, sachant déjà où je le planterai chez moi. La plantule, coincée entre deux pierres dans un mur toujours plus ou moins humide par la présence du déversoir de mon bassin à grenouilles dans mon bassin à poissons, a bien passé l'année. L'an dernier il était toujours vivant bien que très petit, puis il a un peu grossi, ce printemps il est bien reparti et, surprise, j'ai vu apparaître trois boutons floraux, et deux fleurs sont déjà écloses... 

    En espérant qu'il va faire des petits dans ma muraille !

    Ramondie ou Ramonde des Pyrénées (Ramonda myconi ou pyrenaica) - Lartigau - Milhas - 31


    2 commentaires
  • Nous n'avons pas eu de neige (ou si peu...) donc les perce-neige n'ont pas eu besoin de forcer pour éclore. Mais pour apprécier la beauté de la fleur, j'ai été obligé de lui faire lever la tête, sinon on ne voit pas les tépales. 

    Perce-neige (Galanthus nivalis) - Lartigau - Milhas - 31

    Perce-neige (Galanthus nivalis) - Lartigau - Milhas - 31

    Perce-neige (Galanthus nivalis) - Lartigau - Milhas - 31


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique