• Une heure et demi après, rencontre avec une deuxième colonie de Morses, Walrus (Odobenus rosmarus) - Mer des Tchouktches - Alaska

    La patience des "mordus" est enfin récompensée une seconde fois. Vers 16 h 30, après le semi-échec de la première rencontre qui avait toutefois ravi tout le monde, surtout avec l'observation de la fuite de quelques spécimens particulièrement excités, une colonie d'une cinquantaine d'animaux entassés sur un glaçon est en vue, mais toujours cette satanée brume tenace, encore plus dense que lors de la première observation.

    La leçon a porté ses fruits, un silence presque religieux règne sur les ponts de l'Austral, troublé seulement par les crépitements des reflex, peu discrets il est vrai, sur mon bridge j'ai déactivé tout "bip" et comme il n'y a pas de miroir à relever, même lui ne fait pas de bruit, ce qui n'empêchera toutefois pas une débandade aussi rapide que lors de la première rencontre. 

    Ici sont présents quelques très beaux spécimens, bien pourvus en dents, avec la neige toujours aussi "crade", qu'elle est loin la banquise d'une blancheur immaculée qu'on pouvait s'imaginer !

    Une heure et demi après, rencontre avec une deuxième colonie de Morses, Walrus (Odobenus rosmarus) - Mer des Tchouktches - Alaska

    « La fuite des Morses, Walrus (Odobenus rosmarus) - Mer des Tchouktches - AlaskaDébandade chez les Morses, Walrus (Odobenus rosmarus) - Mer des Tchouktches - Alaska »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    2
    Lundi 30 Janvier à 18:23

    Eh bien, il y a du monde sur le glaçon !

    1
    Lundi 30 Janvier à 10:19

    J'ignorais que les morses puissent faire la sieste en mer sur des growlers, au Svalbard je les avais vu à terre à deux dizaines de mètres de nous mais là ils n'étaient pas craintifs.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :