• Quelques informations au jour le jour sur le Népal fournies sur le site de Trinetra Adventure. Le corps d'un des français du groupe Dutrève (Dorian Curmi) retrouvé.

    Voir la présentation faite de ces personnes (Sunar et Harka) dans mon premier article sur le Népal

    AGENCE NEPALAISE TREKKING  EXPEDITIONS VOYAGES CULTURELS

    TRINETRA adventure

       
     INFOS PRATIQUES      
     CARNETS DE VOYAGES       
     TRINETRA, UNE EQUIPE       
     LE NEPAL   

     

    ACCUEIL NEPAL TREKS NEPAL SPORTIF NEPAL CULTUREL  

     AUTOUR DU NEPAL

    Quelques informations après le tremblement de Terre du 25 avril

     

    Je ne suis pas en contact avec Trinetra, je les connais pour avoir utilisé leurs services au Bhoutan et au Népal, avec en particulier au Népal le gentil guide Ganga auquel je pense fort en voyant ce qui se passe à Laprak, son village, guide qui faisait alors ses débuts en français, j'ai simplement recopié les infos postées sur leur site au cas où ça serve à quelqu'un et je vois que ça sert un peu.

    Il vous faut contacter M. et Mme Touya, ce sont eux qui sont en contact avec Sunar

    et Harka (les responsables de cette agence) : 8 rue Nicolet 75018 Paris

    Tel : 01 42 62 65 91 ou 06 83 43 44 59 Mail : michel.touya@wanadoo.fr

    Historique : samedi  25 avril à 10H03 un séisme de magnitude 7,9 au Népal a tué au moins 8000 personnes, selon un bilan provisoire de la police nationale. Le centre  historique de la capitale, Katmandou a été presque entièrement détruit, ainsi que de nombreux villages, principalement ceux de la région de Gorkha et le Langtang.

    TEMOIGNAGES
     * THERESE, une marraine,  après 8 jours passés à Laprak venait de quitter le village et arrivait à Gumda quand a eu lieu le séisme. Elle a écrit un journal et nous a autorisé à le mettre en ligne. Pour le lire, cliquez- ici

    * ASTRID, une marraine, le 25 avril, elle était à Katmandu ou elle attendait Christian et le groupe de parrains et marraines pour aller à Laprak. Pour lire son récit, cliquez ici

    * GILLES, guide, le 25 avril, il était avec un groupe dans la région de l'Everest pour lire son témoignage, cliquez-ici

    LIEN INTÉRESSANT (vous pourrez vous faire une idée du nombre impressionant de secousses) :

    National Seismological Centre Nepal, cliquez ici

    LUNDI 25 mai:

    Appel Sunar  à 14H30

    1 mois déja et la terre continue de trembler

    Pour la piste, Sunar devrait participer a une réunion à Gorkha avec le Chief District Officer de la région. Il ne peut y avoir de projet de reconstruction avant la fin de la mousson. Il y a trop d'incertitudes pour l'emplacement des villages. il est prévu que la mousson provoquera de nombreux glissements de terrain.

    Menacé par un important glissement de terrain et des inondations, Macchakhola est en cours d'évacuation. Les habitants se réfugient sur le haut de Lapsibot  (voir Association Moina, dont le but est d’améliorer les conditions sanitaires dans le village de Machhakhola et des environs)

    Les 550 bâches ont été distribuées aux  Laprakis (1 par famille). Pour voir la vidéo, cliquez ici


    DIMANCHE 24 mai:

    Appel Sunar  à 10H30

    Les secousses continuent 2 hier, 4 dans la matinée d'aujourd'hui, principalement dans la région de Dolaka et à la frontière tibétaine, côté Tibet.
    Sunar devrait repartir à Gorkha demain ou après demain, pour faire le point avec les autorités sur la consolidation de la piste de Barpak à Gumda.

    VENDREDI 22 mai:

    Appel Sunar à 10H30

    Il est à Katmandu et nous a envoyé son rapport et des photos suite à sa réunion à Laprak avec le comité du village.
    Les bâches:
    Les 550 bâches ont été données aux Laprakis (1 par famille). Elles sont de très bonnes qualités solides
    et étanches et leur permettra d'affronter la mousson. Pour voir la vidéo, cliquez ici

    Concernant l'école et le village :
    Une association a apporté de grandes tentes quand ils sont venus pour des sauvetages et maintenant elles sont utilisées pour de courtes périodes de cours. La zone actuelle du village ne convient pas pour reconstruire car la terre est crevassée et on peut craindre des glissements de terrains. Les villageois recherchent un nouvel endroit pour installer le village et pour ça ils ont posé la question au gouvernement pour les aider. Quand les villageois auront décidé où installer le nouveau village et que le gouvernement aura recréé l'école, nous pourrons voir de quoi ils ont besoin pour la reconstruction et nous pourrons alors les aider.

    Nouveau projet urgent: réparation de la piste (de Barpak à Laprak)
    Maintenant la mousson arrive bientôt. Dans moins d'un mois, pendant la saison des pluies, il ne sera plus possible de transporter des produits de première nécessité. Les villageois ont quelques réserves de nourriture qu'ils essaient de conserver du mieux qu'ils peuvent. Mais en cas d'urgence, ils auront à descendre, pour chercher de la nourriture ou pour des soins médicaux et la mousson va durer trois mois. Si la piste n'est pas réparée, il y a de gros risques d'accidents car elle est très glissante. Si en prévision de cette période difficile, nous réparons la piste, après cela nous aurons 9 mois pour réellement la remettre en bon état. Nous pensons que cette consolidation est le point le plus important aujourd'hui. La piste aidera les villageois de Laprak, Gumda, Yam Gaon, Lapsibot, Machhakhola, Keranja, Runchet, Singla, khorla, Uhyia... La route pour Arughat est actuellement impraticable à cause d'un éboulement et des inondations. C'est pourquoi tous les habitants de ces villages doivent utiliser la piste de Laprak

    JEUDI 21 mai:

    Appel Sunar à 11H30

    Il est sur la route pour revenir à Katmandu. Les 550 bâches ont bien été distribuées dans le camp des Laprakis.
    Il y a vu ESF qui installait des panneaux solaires.
    550 couvertures avaient été fournies 2 jours avant par Ram KUMAR (Espoir Nepal - Laprak society)

    La nouvelle demande des Laprakis (que nous allons accepter) est une aide financière pour consolider la piste avant
    la mousson. Nous avons une demande de Gumda pour des bâches par contre ils doivent faire le point sur le nombre à fournir. Sunar a laissé sur place 4 guides Laprakis qui devraient aller dans les villages que nous aidons pour faire le point sur leurs besoins avant la mousson.

    MERCREDI 20 mai:

    Appel d'Harka à 12H

    Il y a eu une nouvelle secousse hier à 14H 48 (heure locale) de 4,4 à Lalitpur et Makwanpur districts

    Sunar a appelé hier soir à 19H ils étaient arrivés à Barpak et pensaient être à Laprak vers minuit.

    MARDI 19 mai:

    Sunar est à Laprak et ne peut pas communiquer avec nous.

    LUNDI 18 mai:

    Appels de Sunar à 14h

    Il est à Gorkha et organise le transport des bâches pour le village. Ils seront 6 à partir demain, il faut 2 camions et un 4X4
    Sunar fera le point sur place avec les villageois sur les besoins urgents et à plus long terme.

    DIMANCHE 17 mai:

    Appels de Sunar à 13h
    Sunar a été informé que la piste arrive maintenant à Laprak, il part demain pour Gorkha et sera au village mardi. Il fera le point sur place pour que notre association complète ce qu'ils ont déjà reçu et qui est insuffisant (nourriture, couvertures...)
    D'après des bruits non officiels, toutes les écoles seraient fermées et ne devraient reprendre qu'après la mousson!!!
    Pour ceux qui maîtrisent  l'Anglais, lire les poignants témoignages de Laprakis : The Ghosts of Laprak par Anup Kaphle cliquez ici

    Le 25 avril, Thérèse, une marraine, après 8 jours passés à Laprak venait de quitter le village et arrivait à Gumda avec son guide et son porteur quand a eu lieu le séisme. Elle a écrit un journal et nous a autorisé à le mettre en ligne. Pour le lire, cliquez- ici


    SAMEDI 16 mai:

    Appels de Sunar à 14h
    Ce matin, ils ont déménager les ordinateurs de l'agence pour les mettre dans une maison à l'extérieur de Katmandu dans un endroit plus stable.

    Il était à l’hôpital avec Suke son fils à Katmandu pour visiter les Laprakis qui y ont été transportés pour y être soignée quand il y a eu une nouvelle secousse de 5,5 dont l'épicentre était à Dolakha.

    Groupe Dutrève : Au Langtang, on a retrouvé et identifié le corps de Dorian qui devrait être rapatrié en France

    A Laprak, pour le ravitaillement de Laprak c'est toujours à dos d'hommes et de femmes, voir la vidéo postée par Suman Gurung https://www.youtube.com/watch?v=isn4pKxInr0 

    VENDREDI 15 mai:

    Appel Harka à 10h45
    Les secousses recommencent, ils n'ont pas pu aller à l'agence et les magasins à Katmandu sont fermés
    Les prévisions jusqu'à dimanche ne sont pas bonnes.

    JEUDI 14 mai: 

    Appels de Sunar à 12h30
    C'est la première matinée sans secousse! Avec Harka, ils sont passés à l'agence  pour lire un peu les mails et prendre des documents. La piste pour Barpak, Laprak et après Gumda avance, il pense que dans 4 jours, ces villages pourront être ravitailler plus facilement.
     
    Cet après-midi Sunar est retourné à sa maison, superviser les travaux pour étayer sa maison car elle menace de tomber sur les maisons du dessous.

    Le 25 avril, Thérèse, une marraine, après 8 jours passés à Laprak venait de quitter le village et arrivait à Gumda quand a eu lieu le séisme. Elle a écrit un journal et nous a autorisé à le mettre en ligne. Pour le lire, cliquez- ici

     

    MERCREDI 13 mai:

    Appels de Sunar à 08h et à 15h30 

    Aujourd’hui il y a encore eu une secousse mais « petite » nous a-t-il dit … Par contre les deux secousses d’hier ont encore agrandi les fissures de l’agence qui devient de moins en moins sûre, au point que Sunar et Harka envisagent de déplacer le matériel dans un lieu plus sûr …

    Sunar a quand même pénétré dans les bureaux pour rechercher les documents administratifs demandés par les autorités de Gokha pour avoir l’autorisation de monter les bâches à Laprak !

    Ces dernières secousses ont fortement perturbé Santoshi qui va passer quelques jours au Téraï chez les parents pour se reposer. Les secousses à répétition sont stressantes. 

    MARDI 12 mai: 

    Un nouveau séisme de magnitude 7,4 a touché le Népal ce mardi, selon l'Institut d'études géologiques des États-Unis (USGS).

    Selon le tout premier bilan de la police népalaise, il y aurait trois morts et plus de 300 blessés. Les habitants de la capitale du pays, Katmandou, ont fui leur logement peu après la secousse qui s'est produite à 12h35 locales et et a duré environ une minute, selon une journaliste de l'AFP. Des sirènes ont retenti dans la ville, cependant aucune victime n'était annoncée dans l'immédiat. 

    L'épicentre se situerait, selon plusieurs sources, au sud-est de Zham, à la frontière sino-népalaise, non loin du Mont Everest et à environ 83 kilomètres à l'est de Katmandou.

    Dans un premier temps, ce nouveau tremblement de terre avait été enregistré à 7,1 sur l'échelle de Richter, mais l'USGS l'a revu à la hausse, à 7,4. Les premières secousses ont duré environ une minute, selon une journaliste de l'AFP à Katmandou, faisant vibrer le sol.

    A 11H contact au téléphone avec Sunar qui était à Gorkha, il mettait en place une équipe pour la réception des 550 bâches et leur acheminement à Laprak. Soucieux pour sa famille à Katmandu, il reprenait la route pour revenir à la capitale.

    Les secousses répétées compliquent beaucoup l'acheminements des secours vers les villages. 

    A 11H contact avec Harka par téléphone, toute la famille va bien,  mais ils sont tous très inquiets car les bâtiments déjà très endommagés sont entrain de s'effondrer.

    DIMANCHE 10 mai :
    A 8H appel de Sunar
    Sunar faisait le point sur les besoins des villages avec 2 de leurs guides redescendus de Laprak.
    Harka est très pris par la déclaration d'impôt de l'agence qui doit être faite maintenant qui gère cette situation avec leur expert comptable. Malgré les dégâts provoqués par le séisme, le gouvernement n'accorde pas de délais. Le comptable est parti dans sa famille dans le Térai et n'a pas repris le travail.

    Trinetra a mis à disposition un téléphone satellite à un ami népalais qui suit les recherches dans le Langtang.
    Elles ont été suspendues aujourd'hui à cause du mauvais temps qui à provoqué de nouvelles chutes de pierres.

    SAMEDI 9 mai :
    A 10H appel de Sunar
    Sunar, Harka, leur famille et toute la communauté Laprakie de Katmandu, étaient une nouvelle fois à Swayambunath (note personnelle : très endommagé lors du séisme, en particulier effondrement d'une tour, celle que l'on voit à gauche sur ma première photo) où avait lieu la crémation d'un de leur ami guide dans une autre agence.
    Ils consacrent cet après midi à leur famille. Leurs maisons étant très endommagées, ils essaient de récupérer tout ce qui est possible à l'intérieur  en attendant le passage d'un expert qui évaluera les possibilités de réparation ou non.

    Vendredi 8 mai : 

    A 8H appel d'Harka
    Un très grand merci à tous les amis qui nous envoient des messages d'amitié et de condoléances après la mort de Dile, Marshing et nos 3 porteurs. 
    A l'agence : nous sommes très pris par toutes les démarches administratives concernant nos porteurs dont les corps n'ont pas été retrouvés et les démarches pour les familles Laprakies bloquées au village pour les recherches et identifications de leurs proches disparus dans le séisme.
    Harka  reçoit la famille du porteur Tamang
    Sunar est parti reconnaître le corps d'un guide Lapraki d'une autre agence, décédé suite au séisme pendant un trek au Rolwaling
    Dans le Langtang, des équipes de secouristes étrangers continuent les recherches de corps de disparus
     

    Jeudi 7 mai : 

    Sunar et Harka ont été pris toute la journée par les démarches administratives et les cérémonies mortuaires de Dile et Marshing.
    Ils ont pris un avocat pour défendre les intérêts des veuves et des enfants de leur équipe disparue au Langtang, les assurances étant très dures et ne voulant pas verser les sommes prévues dans le contrat.

    MERCREDI 6 mai :
    A 7H30 nous (note : M. et Mme Touya) venons d'avoir Harka au téléphone,  la situation est difficile pour eux , ils ont perdus leur maisons, leur village. Ils participent aux recherches dans le Langtang et ils ont une grande pression de la part des médias pour répondre à des questions pour lesquelles ils n'ont pas de réponse. Sunar doit nous rappeler pour nous donner des informations sur la journée d'hier. 

    9H appel de Sunar,
    Les corps de Dile et de Marsing (son aide guide) ont été identifiés, malheureusement ce n'est pas le cas des 6 membres du groupe et des 3 porteurs.

    MARDI 5 mai : appel téléphonique à 7H du matin

    Groupe Dutrève (guide Dile composé de 6 trekkeurs, 1 guide, 1 aide guide et 3 porteurs):

    Mardi 5 mai, nous avons (enfin) des nouvelles fiables, 100 corps ont été ramenés du Langtang à Katmandu et sont en cours d'identification. Au moment de notre appel, Sunar et Harka étaient en route pour  l'hôpital pour participer à l'identification des membres de leur groupe. 

    LUNDI 4 mai :

    Agnès et Joris (guide Basanta) : Lundi 4 mai, ils ont pris l'avion pour la France hier soir

    Groupe Dutrève (guide Dile): Lundi 4 mai, les recherches continuent

    Ajout personnel : Le reportage de France 2 http://www.francetvinfo.fr/monde/asie/seisme-au-nepal/des-francais-toujours-disparus-au-nepal_893823.html

    Thérèse et Jean Luc (guide Keshab): Lundi 4 mai, Thérèse et Jean-Luc on pris l'avion hier

    DIMANCHE 3 mai :

    Commentaire personnel à 20 h 18 : les infos qui viennent d'être données au sujet de ce groupe sur France 2

    sont très pessimistes... Un membre de la famille : "On les cherchait dans le Langtang alors qu'ils étaient déjà dans les étoiles"

    Une pensée aussi pour le guide Dilé Gurung et les 4 porteurs népalais ainsi que pour les milliers autres morts et disparus de cette terrible catastrophe.


    Au Népal le bilan ne cesse de s'alourdir, on dénombre plus de 7000 morts et plus de 17000 blessés

    Nous avons appelé Sunar et Harka ce matin. Ils sont très pris par la coordination des secours et nous rappelleront un peu plus tard.

    Groupe Robert  (guide Ganga) : Dimanche 3 mai,   ils sont tous arrivés à bon port 

    Groupe Dutrève (guide Dile): Dimanche 3 mai,   les recherches reprennent demain

    Thérèse et Jean Luc (guide Keshab): Dimanche 3 mai, Thérèse reprend l'avion aujourd'hui,

    Jean-Luc devrait rentrer sous peu

    SAMEDI 2 mai : contact avec Sunar par téléphone à 6H ce matin

    Groupe Dutrève : sur Europe 1, écoutez l'interview de Madame l'Ambassadrice et Sunar (à 6 minutes)

    http://www.europe1.fr/mediacenter/emissions/journal/sons/journal-de-12h-du-01-05-15-2442567

    Désolé, le lien renvoie vers trop de pub... La partie du journal correspondant au Népal ici :

    Groupe Dutrève (guide Dile):

    Comme indiqué par l'Ambassade de France à Katmandu, les recherches n'ont pas abouti et devraient reprendre dès que la météo le permettra.

    Jean Luc (guide Keshab): Samedi 2 mai, Jean-Luc et Thérèse sont réunis à Katmandu

    Groupe Robert  (guide Ganga) : Samedi 2 mai,   une partie du groupe est arrivé hier soir en France.

    Le second arrive à Bilbao dans la journée
     

    LAPRAK : Le village se trouvait dans l'épicentre du séisme.

    Pour nous aider et faire un don voir le site des "Amis de Laprak" 

     VENDREDI 1er mai : contact avec Sunar par téléphone à 8H ce matin

    Groupe Robert  (guide Ganga) :
    Vendredi 1er,  une partie du groupe est arrivée à Roissy, l'autre devrait être dans l'avion.

    Ganga est arrivé à Katmandu et part à son village Laprak ou il a sa femme, ses enfants et tous ses parents. Le village est détruit à 90%.  Voir le site des "Amis de Laprak" 

    Groupe Dutrève (guide Dile):
    Vendredi 1er, les recherches continuent

    Jean Luc (guide Keshab):
    Vendredi 1er, Jean-Luc et Thérèse sont réunis à Katmandu

    JEUDI 30 avril, contact avec Sunar par téléphone à 8H ce matin

    Groupe Robert  (guide Ganga) :
    Jeudi 30tout le groupe est réuni à Trisuli ou un bus les attend pour les amener à Katmandu

    Normalement, ils ont l'avion le 1 mai

    Groupe Dutrève (guide Dile):
    Jeudi 30, sans nouvelles du groupe un hélicoptère devrait faire des recherches ce matin

    Astrid :
    Jeudi 30,  Astrid a atterri ce matin à Roissy

    Jean Luc (guide Keshab):
    Jeudi 30, Jean-Luc a pu contacter sa femme il est en attente d'un bus pour Katmandu

    LAPRAK :
    Le village se trouvait dans l'épicentre du séisme. Voir le site des "Amis de Laprak"
     

    MERCREDI 29 avril, contact avec Sunar par téléphone à 5H ce matin, la terre continue de trembler.

    Groupe Robert :
    Mercredi 29,
    5H du matin, ils sont toujours à Syabru, Sunar a eu Robert  au téléphone, ils vont bien et attendent d'être 
    évacués par hélicoptère. Christian, malade  admis à la clinique CIWEC, est en attente de départ pour la France.

    L'avion, affrété par la France n'a pas encore eu l'autorisation d'atterrir.
    A 11H un hélico a commencé à faire des rotations entre Syabru et Trisuli, 1 personne du groupe de Robert fait 
    partie de la première rotation. 

    15H30,  la moitié du groupe seulement a été évacuée et couche à Trisuli, le reste du groupe sera évacué demain.

    Groupe Dutrève:
    Mercredi 29, sans nouvelles du groupe un hélicoptère est allé à leur recherche dans la matinée mais il a fait demi tour à cause du mauvais temps.

    Thérèse :
    Mercredi 29, arrivée à Katmandu hier, nous l'avons eu au téléphone ce matin. Elle est choquée mais elle va bien.

    Jean Luc :
    Mercredi 29, arrive à Katmandu ce soir.

    Astrid :
    Mercredi 29,  Astrid est toujours à l'aéroport en attente d'un vol pour la France. L'avion, affrété par la France

    n'a pas encore eu l'autorisation d'atterrir.

    Agnès et Joris:
    Mercredi 29, ils sont à Pokhara et ils vont bien

    LAPRAK :
    Le village se trouvait dans l'épicentre du séisme. Voir le site des "Amis de Laprak"
     

    MARDI 28 avril, contact avec Sunar par téléphone à 7H ce matin, la terre continue de trembler.

    Groupe Philippe (lycée Sport et Montagne) :
    Mardi 28 avril, ils ont pris l'avion pour la France

    Groupe Robert :
    Mardi 28, ils sont toujours à Syabru la piste est bloquée par des éboulements. Sunar est parti en hélicoptère pour évacuer  Christian, malade qui a été admis à la clinique CIWEC. Le reste du groupe devrait être pris en charge plus tard.

    Groupe Dutrève:
    Mardi 28, les communications avec le Lantang sont toujours coupées. Sunar est passé à l'ambassade de France pour leur signaler qu'il n'avait toujours pas de nouvelle du groupe.

    Thérèse :
    Mardi 28, Thérèse est arrivée à Katmandu

    Astrid :
    Mardi 28, Astrid est à l'aéroport en attente d'un vol pour la France

    LUNDI 27 avril, contact par skype avec Sunar:

    La terre continue de trembler, la journée du 26 avril a été terrible avec de nombreuses secousses, comme de nombreux népalais, il a dormi dehors avec sa famille sous la pluie et dans le froid.

    Groupe Philippe (lycée Sport et Montagne) :
    Lundi 27, ils sont sur la route et rentrent sur Katmandu aujourd'hui

    Groupe Dutrève:
    Les communications avec le Lantang sont coupées, un hélicoptère de NMA (Mountain Montenering Association) va décoller aujourd'hui pour aller aux nouvelles des groupes qui s'y trouvent.

    LAPRAK:
    D'après le Ministre des  les villages de Barpak et Laprak sont détruits à 90%.
    Voir le site : http://www.usatoday.com/story/news/world/2015/04/25/nepal-earthquake/26354073/

    Ce matin sur Skype Sunar nous a dit :"Laprak, c'est fini!!!" 

    DIMANCHE 26 avril une violente réplique de 6,7 a secoué de nouveau le pays en tout il y a eu 60 secousses:

    Les communications sont actuellement excessivement difficiles, il n'y a plus de téléphone fixe ni d'électricité.
    Le bâtiment de l'agence étant endommagé, ils ne peuvent plus entrer dans leurs leurs locaux et n'ont  plus accès à leurs ordinateurs. Ils ont demandé à leurs webmasters (Michel et Jacqueline) de faire la communication pendant quelques jours, le temps de retrouver une situation moins précaire.

    A KATMANDU
    Sunar et Harka vont bien ainsi que leur famille.
    La maison de Sunar est très endommagée, il bivouaque chez un voisin avec sa famille en attendant de pouvoir récupérer quelques affaires et d'emménager dans un endroit plus stable.

    Celle d'Harka a aussi subi aussi des dégâts.

    Ce soir 26 avril SMS 19H :  Sunar, Harka et leur famille vont dormir dans la rue et il pleut!

    La situation sera plus claire dans 2 ou 3 jours car actuellement la terre continue de trembler.

    Astrid qui fait partie du groupe des Amis de Laprak (qui a fait demi tour à Abu Dhabi) est hébergée dans la maison de Chloé et Christian  en attendant que la situation se clarifie.

    Appel d'Astrid le 26/04 à 20H30, elle est toujours en compagnie de Chloé et Christian, compte tenu des nombreuses secousses qui se répètent, eux aussi vont dormir dehors.

    SUR LES SENTIERS

    Groupe Philippe (lycée Sport et Montagne) :
    dimanche 26, ils quittent  Pokhara demain ou ils ont passé une nuit supplémentaire et rentrent sur Katmandu

    Groupe Robert :
    Dimanche 26, ils sont  à Syabrubesi. Ils font une étape supplémentaire à pieds pour retrouver le bus car les glissements de terrain ont détruit une partie de la piste entre Syabru et Dunche.

    Thérèse:
    Elle est à Gumda, tout va bien pour elle

    Agnès et Joris:
    Is vont bien et seront à Jomsom ce soir

    Jean Luc :
    Le guide n'a pas encore appelé. Sur le tour le tour du Manaslu  les communications sont coupées avec les villages éloignés

    Groupe Dutrève:
    Le guide n'a pas encore appelé. Ils sont dans le Langtang et les communications sont coupées avec les village

    LAPRAK:
    Le village se trouve dans l'épicentre du séisme. Nous n'avons pas d'information précise sur le nombre de victimes et l'étendue des dégâts, mais les informations partielles que nous avons reçues permettent de penser que le nombre de victimes et les dégâts matériels sont importants.
     

    « Hirondelles : petit câlin en perspective - La Couarde-sur-Mer - Ile de Ré - 17Zooming : du marais salant à la table salante en passant par le paludier - Ars-en-Ré - Ile de Ré - 17 »

  • Commentaires

    8
    Mercredi 20 Mai 2015 à 22:06

    Mandaldjian fanfan

    Je veux bien transmettre votre message à Mr et Mme Touya qui leur feront suivre plus tard car actuellement Sunar et Harka n'ont plus d'Internet vu que leur bureau est HS et surtout ils ont d'autres soucis immédiats, mais il vous faudrait me donner votre mail, soit prenez contact directement avec eux vu que je donne leurs coordonnées, adresse, mail et téléphone. Cordialement!

    7
    Mandaldjian fanfan
    Mercredi 20 Mai 2015 à 19:09

    bonjour a tous,

    de mon petit PRALOGNAN la VANOISE, je pense à vous,Sunar, Harka, vos familles, vos personnels, vous

    les népalais. C'est dur de réaliser...et d'etre au réel de ce que vous vivez. Meme si cela semble un peu fou

    est ce qu'il serait possible de venir 10/15/20 jours dans un de vos villages, pour travailler a  tout pour aider

    si vous envisagez ce genre d'opération de serai disponible a partir de 10 octobre jusqu'au 25 novembre

    namasté, fanfan

    6
    A
    Mercredi 29 Avril 2015 à 14:33

    Groupe Dutreve :

    Julia Merle

    Dorian Curmi

    Florence Dutreve

    Guillaume et René Dutreve

    5
    lapothicaire
    Mercredi 29 Avril 2015 à 11:31

    MERCI BEAUCOUP !! j'ai transmis les infos à sa meilleure amie, n'hésitez pas à continuer de relayer , il y a encore tellement de gens dans l'attente de nouvelles! Xxxxx <3

    4
    Mercredi 29 Avril 2015 à 10:44

    Bonjour,

    vous n'avez laissé aucun moyen de vous contacter : non, ce n'est pas moi qui suis en contact avec Sunar (je les connais pour avoir utilisé leurs services au Bhoutan et au Népal) , j'ai simplement recopié les infos laissés sur le site de Trinetra au cas où ça serve à quelqu'un et je vois que ça a servi.

    Il vous faut contacter M. et Mme Touya, ce sont eux qui sont en contact avec Sunar et Harka: 8 rue Nicolet 75018 Paris

    Tel : 01 42 62 65 91 ou 06 83 43 44 59 michel.touya@wanadoo.fr

    3
    lapothicaire
    Mercredi 29 Avril 2015 à 10:20

    Bonjour.

     

    Je vous écris de France, je suis tombée un peu par hasard sur votre blog, suite au terrible séisme qui a touché le Népal. Un couple d'ami, des français en voyage au Népal, a choisi trinetrea pour faire un parcours de trek dans le langtang, ils font parti du groupe dutrève malheureusement dont personne n'a aucunes nouvelles à ce jour...J'ai compris que vous êtes en contact avec Sunar, qui j'ai cru comprendre est l'un des 3dirigeants ed cette agence. Avez vous un numéro ou un contact a nous communiquer? est il possible d'avoir les noms des autres personnes de ce groupe? un emplacement exact, un tracé du parcours effectué ou que le groupe dutrève devait effectuer ce jour là? Leur guide est Dile Gurung. N'hésitez pas à me tenir informé par mail des recherches de sunar et de l'hélicoptère de ce matin. Un grand Merci Xxxxxxxx

    2
    Mardi 28 Avril 2015 à 08:25

    La nature se rebelle. Ce qui est dommage elle est capable de faire des dégâts matériels et humains hors de l'entendement. Il me semble aussi que ce sont souvent les populations moins bien loties qui se font ramasser. L'humanité a besoin de temps en temps à se faire rappeler qu'elle n'est pas maitre sur cette terre mais Le malheur est parfois lourd à supporter pour les familles concernées.

    1
    Lundi 27 Avril 2015 à 14:08

    Une grande pensée pour toutes ces personnes dans la tourmente !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :