• Les castors, la plaie de la Terre de Feu et des îles avoisinantes - Argentine

    En 1946, 25 couples de castors du Canada étaient lâchés vers Ushuaïa afin d'y implanter une industrie de la fourrure. 70 ans après, par faute d'industrie de la fourrure qui n'a pas fonctionné et par manque de prédateurs (au Canada il y a des ours et des loups), ce sont désormais des dizaines de milliers de castors qui ravagent des forêts d'arbres centenaires, soit en les coupant, soit en faisant mourir les arbres épargnés par noyade dans les zones humides artificielles qu'ils créent avec leurs barrages.

    Les argentins et les chiliens se sont entendus pour procéder à l'éradication de 100 000 castors vu qu'ils mettent en danger tout l'écosystème de Patagonie car ils ont traversé des bras de mer et se sont implantés dans d'autres îles !

    Les castors, la plaie de la Terre de Feu et des îles avoisinantes - Argentine

    Les castors, la plaie de la Terre de Feu et des îles avoisinantes - Argentine

    Les castors, la plaie de la Terre de Feu et des îles avoisinantes - Argentine

    « Le vol du Caracara chimango - Terre de Feu - ArgentineChardonneret à menton noir, Black-chinned Siskin (Spinus barbatus) - Terre de Feu - Argentine »

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    2
    Jeudi 28 Décembre 2017 à 17:54

    Toujours et partout, l'homme "s'amuse" à intervenir sur l'écosystème. Et j'introduis tel animal pour... Et ça n'a pas marché "comme prévu", je supprime...

    1
    Lundi 11 Décembre 2017 à 08:35
    Xtian

    Les procastors à l'image des proloups vont sûrement intervenir pour qu'on laisse vivre ces castors, avec des arguments sans doute tout aussi fallacieux ... LOL

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :