• Le débarquement à l'île du Cap Horn en vidéo - Patagonie - Chili

  • Commentaires

    3
    Vendredi 22 Décembre 2017 à 15:42

    Coucou Ivan,

    Joyeux Noël à vous tous mes amis.

    Si je ne fais pas ce copié-collé je n’arriverai pas à vous joindre tous.

    Merci pour tous les messages mis sur ma mi pause, qui s’est transformée peu à peu en pause totale tant j’ai eu à faire et pas que des gâteaux ou courriers, mais de l’administratif non prévu.

    Je vous souhaite de passer de très belles fêtes mais je sais que pour certains leur santé ou celle de leurs proche restera primordiale. Et je prie pour l’heureuse issue.

    Au delà de vos rencontres familiales ayons une petite pensée pour ceux qui seront seuls, par choix ou abandon.

    Mais que malgré tout Noël reste la joie la paix et le bonheur pour le plus grand nombre.

    Je vous assure de toute mon amitié et vous donne rendez-vous au plus tard à la rentrée scolaire. Je vous envoie des nuées de bisous à bientôt.

    <style></style>

    Sylvie    

    2
    Vendredi 22 Décembre 2017 à 08:34
    Xtian

    Ah Comme j'aurais aimé rester bloquer près du Phare du Bout du Monde, peut-être pas celui en Terre de Feu, mais plus facilement celui près de La Rochelle !

    Nota : ceux qui connaissent le roman de Jules Verne savent que le dit Phare du Bout du Monde n'est pas situé par l'auteur au Cap Horn mais sur l'Île des États, donc plus à l'Est (et un rien plus Nord).

      • Vendredi 22 Décembre 2017 à 13:16

        Salut Xtian, en complément, les argentins se sont aussi accaparés "le phare du bout du monde", le vrai (d'après eux, tout comme le fait que Ushuaïa est le point habité le plus au sud alors que c'est au Chili, ce qui est vrai c'est que c'est la VILLE, j'explique quelque part) qui est à la sortie de la baie d'Ushuïa, d'ailleurs sur le navire, ça c'est affolé pour faire des photos en passant dans la pénombre devant lui. Perso je me demandais ce qu'il se passait, j'ai photographié comme les autres et c'est en rentrant, en cherchant, que j'ai vu la mystification ! Photos effacées bien entendu ... 

        Quand à rester bloqué, on ne serait pas dans le caca, le brave gardien ferait bien une petite place entre lui et sa femme (très belle par ailleurs !) pour accueillir les naufragés, mais bon, à force on trouverait le temps long vu qu'il n'y a rien à faire, même pas se balader car strictement interdit. Nos deux heures ont été largement suffisantes, j'ai simplement regretté de ne pouvoir m'approcher des falaises afin de voir oiseaux et tout en bas lions et peut-être éléphants de mer.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :