• La randonnée de la traversée de Nosy Mitsio se termine dans un autre village - Madagascar

    Un jardin clôturé laisse entrevoir la fin de cette petite randonnée

    La randonnée de la traversée de Nosy Mitsio se termine dans un autre village - Madagascar Et enfin, les premières maisons. Au loin, entre les deux cases, Nosy Tsarabanjina

    La randonnée de la traversée de Nosy Mitsio se termine dans un autre village - Madagascar Cliquez sur les images pour voir en grand format

    La randonnée de la traversée de Nosy Mitsio se termine dans un autre village - Madagascar

    La randonnée de la traversée de Nosy Mitsio se termine dans un autre village - Madagascar

    La randonnée de la traversée de Nosy Mitsio se termine dans un autre village - Madagascar

    La randonnée de la traversée de Nosy Mitsio se termine dans un autre village - Madagascar Au loin, de gauche à droite : Nosy Tsarabanjina (on voit sa plage nord), Nosy Tolholo, Rochers des Quatre Frères

    La randonnée de la traversée de Nosy Mitsio se termine dans un autre village - Madagascar Deux des Rochers des Quatre Frères et un pêcheur sur sa pirogue pris au zoom 400 mm

    La randonnée de la traversée de Nosy Mitsio se termine dans un autre village - Madagascar On revoit au loin les îles citées précédemment

    La randonnée de la traversée de Nosy Mitsio se termine dans un autre village - Madagascar Côte nord de Nosy Tsarabanjina (zoom 400 mm)

    La randonnée de la traversée de Nosy Mitsio se termine dans un autre village - Madagascar

    « Panorama sur la baie d'Ambaramidada vue des hauteurs de Grande Mitsio - MadagascarJeune maman, jeune papa et beau bébé ! - Nosy Mitsio - Madagascar »

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    2
    Dimanche 13 Août à 20:40

    Quelle superbe nature!

      • Lundi 14 Août à 08:51

        Ile très authentique ! Mais les conditions de vie de ces gens doivent être rudes, très rudes quand on voit leurs habitations et leurs pirogues pour aller pêcher. Et la culture de la terre avec aucun moyen mécanique, tout à la main ou avec l'aide des zébus. Pourtant ils doivent être heureux à les voir, c'est une "misère heureuse" par rapport à tout ce qu'on peut voir ailleurs dans le monde et à Madagascar même. Leur isolement en est peut-être la raison.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :