• Bilan de ce périple de 5 semaines : 18 350 km en avion (8 différents), 8615 en bateau (une vingtaine de débarquements au Groenland, au Nunavut, aux Territoires du Nord-Ouest, au Yukon, en Alaska) dont 4 dans des ports mais non aménagés pour notre navire), et 2750 en voiture (9 étapes principales)

    Quelques milliers de photos dont la plupart finiront à la poubelle, quelques centaines qui paraîtront petit à petit sur ce blog et disparaîtront avec lui, enfin des souvenirs plein la tête qui, avec l'âge, s'effaceront peu à peu.

    Agrandir l'image en cliquant dessus.

    Sur la route de l'aéroport de Montréal, dernière image du périple : le repos d'un routard québécois et de ses deux chiens


    7 commentaires
  • Kangerlussuaq est le seul vrai aéroport international du Groenland. Ancienne base militaire américaine, elle a été rétrocédée au Danemark après l'écroulement de l'URSS et transformée en aéroport civil dans les années 90. Le village, situé au fond d'un fjord, créé lors de l'installation de la base US en 1941 après la mise sous protectorat du Groenland suite à l'occupation du Danemark par les allemands, comporte environ un demi-millier d'habitants et est très isolé, environ à 200 km de la côte ouest et de Sisimiut, la seconde ville du Groenland (6000 habitants). Pas de route, seulement le fjord et bien entendu l'aéroport comme moyen de déplacement... 

     Survol de la calotte glaciaire (Inlansdis) juste avant l'atterrissage à Kangerlussuaq - Groenland

     Survol de la calotte glaciaire (Inlansdis) juste avant l'atterrissage à Kangerlussuaq - Groenland

     Survol de la calotte glaciaire (Inlansdis) juste avant l'atterrissage à Kangerlussuaq - Groenland  Survol de la calotte glaciaire (Inlansdis) juste avant l'atterrissage à Kangerlussuaq - Groenland

     Survol de la calotte glaciaire (Inlansdis) juste avant l'atterrissage à Kangerlussuaq - Groenland

     Survol de la calotte glaciaire (Inlansdis) juste avant l'atterrissage à Kangerlussuaq - Groenland


    1 commentaire
  • Le vol Paris-Kangerlussuaq s'est déroulé avec un vol privé de la compagnie française XL Airways. Aucun vol normal n'existe entre la France et le Groenland, il faut passer par le Danemark.

    Le port de Kangerlussuaq est situé à quelques kilomètres de l'aéroport car le fjord ne possède que très peu de fond près du village. Même là, le bateau doit rester ancré assez loin, et donc l'embarquement va se faire à l'aide des chaloupes de sauvetage. Même avec la chaloupe, et en suivant un chenal balisé, on a un peu gratté le fond.

    Ces quelques kilomètres ont été réalisés au "milieu de rien" avec des bus plus qu’archaïques ou avec des camions polaires (surélevés).

    Embarquement sur l'Austral ancré dans le fjord à quelques kilomètres de Kangerlussuaq - GroenlandEmbarquement sur l'Austral ancré dans le fjord à quelques kilomètres de Kangerlussuaq - GroenlandEmbarquement sur l'Austral ancré dans le fjord à quelques kilomètres de Kangerlussuaq - Groenland

    Embarquement sur l'Austral ancré dans le fjord à quelques kilomètres de Kangerlussuaq - Groenland


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique