• Test d'un "gadget arnaque" : pochette étanche pour Smartphone Seawag

    • Réalisez de fantastiques photos et vidéos sous l’eau, et dans toutes les conditions
    • Toute la gamme Seawag est garantie étanche IPX8 jusqu'à 25 m

    Ca c'est ce qu'ils disent ! Pour l'étanchéité, je ne testerais pas à 25 m, loin de là, mais pour le snorkeling je pensais que ce serait bon, d'autant plus que mon Smartphone étant déjà étanche, même s'il y avait une petite infiltration d'eau, pas de problème.

    Mais sous l'eau, quasiment impossible de commander le téléphone, l'eau agissant comme "un gros doigt", même si vous réussissez à faire apparaître la caméra, galère pour le déclencheur, et l'affichage est instable à cause de ce "gros doigt". J'ai réussi lors du premier test à faire 1 photo, le résultat n'est pas mal d'ailleurs, ce qui m'a mis encore plus "les boules". Donc ensuite j'ai programmé le déclenchement par les boutons "volume", là ça allait mieux, mais toujours affichage aléatoire de la caméra qui disparaissait toujours à cause du "gros doigt". En plus, impossible de faire de la vidéo faute de déclencheur. J'ai vite abandonné les tests, voyant que je perdais mon temps ...

    Test d'un "gadget arnaque" : pochette étanche pour Smartphone Seawag


    votre commentaire
  • La plage devant notre bungalow, bungalow qui est caché dans la végétation (son accès se trouve au niveau du bain de soleil avec la serviette bleue).

    Je n'aime pas ceux "sur l'eau", d'une part ils défigurent le paysage et d'autre part, je trouve que ça abîme le lagon avec les pilotis qui y sont implantés. Lagon qui n'a pas besoin de ça pour être en mauvais état. Nous étions allé, il y a 4 ans, dans deux îles très proches de Moofushi, avec un lagon très semblable d'un point de vue corallien, et donc en faisant du snorkeling, j'ai pu m'apercevoir de la dégradation des fonds. Les coraux sont quasiment tous morts, en particulier les "cornes de cerf" et les "tabulaires", les poissons sont toujours là, mais le paysage sous-marin est à pleurer quand on l'a connu auparavant. En plongée, avec davantage de profondeur, la catastrophe a l'air moins importante, ayant plongé sur deux même sites qu'il y a 4 ans, je pourrai comparer lorsque j'aurai traité mes vidéos. Mais par 20 mètres de fond, la température de l'eau est très proche de 30 degrés (28, 29) et pareil sur tous les sites. Les coraux ne résistent pas au-delà de ces températures d'où leur mort dans le lagon avec peu de profondeur.

    Une vidéo du même lieu enregistrée au Smartphone : Notre petit paradis pour quelques jours - Moofushi - Atoll d'Ari - Maldives

    Cliquez sur l'image pour l'apprécier en grand format

    Notre petit paradis pour quelques jours - Moofushi - Atoll d'Ari - MaldivesLe bungalow côté plage

    Notre petit paradis pour quelques jours - Moofushi - Atoll d'Ari - Maldives

    Le bungalow côté terre

    Notre petit paradis pour quelques jours - Moofushi - Atoll d'Ari - Maldives

     


    votre commentaire

  • votre commentaire
  • De l'aéroport nous sommes immédiatement conduits en bus à la zone de transfert vers les îles, transferts par bateaux pour les plus proches, transferts soit par bateaux soit par hydravions pour les plus éloignées en fonction de ce que sont prêts à payer les touristes (pour notre île, 100 km, environ 30 mn de vol, hydravion par personne A/R 357 €).

    29 novembre 2018 : arrvivée à l'aéroport Velana de Malé et transfert vers la base d'hydravions - Ile de Hulhulé - Maldives29 novembre 2018 : arrvivée à l'aéroport Velana de Malé et transfert vers la base d'hydravions - Ile de Hulhulé - Maldives

     

    29 novembre 2018 : arrvivée à l'aéroport Velana de Malé et transfert vers la base d'hydravions - Ile de Hulhulé - Maldives


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique