• Nous avons pu observer ces orques pendant plus d'une heure, et, cerise sur le gâteau, assister à leur repas (voir la vidéo qui sera mise en ligne), mais en réalité nous n'avons vu que le sang puisque le phoque dévoré se trouvait au fond de l'eau. En plus, ils sont carément venus contre le navire (les 4 dernières photos que vous pouvez voir en grand en cliquant dessus), en particulier un mère et son jeune, le plaisir de se montrer?

    Paradise Bay: rencontre avec des orques épaulards (Killer Whale) - Péninsule Antarctique

    Paradise Bay: rencontre avec des orques épaulards (Killer Whale) - Péninsule AntarctiqueParadise Bay: rencontre avec des orques épaulards (Killer Whale) - Péninsule Antarctique

    Paradise Bay: rencontre avec des orques épaulards (Killer Whale) - Péninsule AntarctiqueParadise Bay: rencontre avec des orques épaulards (Killer Whale) - Péninsule AntarctiqueParadise Bay: rencontre avec des orques épaulards (Killer Whale) - Péninsule AntarctiqueParadise Bay: rencontre avec des orques épaulards (Killer Whale) - Péninsule AntarctiqueParadise Bay: rencontre avec des orques épaulards (Killer Whale) - Péninsule Antarctique

     


    2 commentaires
  • Un phoque léopard se prélassait sur un morceau de banquise dérivante. Une femelle orque est venue voir si c'était bon à manger, mais non, ces orques n'aiment que les phoques de Weddell. Et donc elle a passé son chemin. Dans le cas contraire, elle aurait rameuté le reste de la troupe, et ensemble ils auraient fait basculer ce morceau de banquise afin de projeter le phoque à la mer et lui faire sa fête. Suite à ce spectacle, les naturalistes nous ont montré une vidéo tournée lors d'un précédent voyage et qui montrait cette pratique de chasse.

    Les orques de ce coin de l'Antarctique ne se nourriraient que de phoques, d'autres populations que de manchots, d'autres de baleines. Les diverses populations d'orques ne possèderaient pas non plus le même langage.

    Paradise Bay: rencontre avec des orques épaulards (Killer Whale) - Péninsule AntarctiqueParadise Bay: rencontre avec des orques épaulards (Killer Whale) - Péninsule Antarctique

     

    Paradise Bay: rencontre avec des orques épaulards (Killer Whale) - Péninsule Antarctique

     


    3 commentaires
  • Observer la taille et la forme de l'aileron est la meilleure solution pour faire la différence entre mâles et femelles. Les mâles ont un aileron extrêmement développé en forme de triangle (jusqu'à 2 m de hauteur), alors que les femelles ont un aileron beaucoup plus petit et en forme de faux.

    Paradise Bay: rencontre avec des orques épaulards (Killer Whale) - Péninsule Antarctique

    Paradise Bay: rencontre avec des orques épaulards (Killer Whale) - Péninsule Antarctique

    Ci-dessous une femelle et son jeune pris "plein cadre" alors qu'ils allaient passer juste en-dessous du navire, puis un mâle.

    Paradise Bay: rencontre avec des orques épaulards (Killer Whale) - Péninsule AntarctiqueParadise Bay: rencontre avec des orques épaulards (Killer Whale) - Péninsule Antarctique

     

    Paradise Bay: rencontre avec des orques épaulards (Killer Whale) - Péninsule Antarctique

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique