• ... je n'aurais peut-être n'ai pas tout perdu, la preuve en image.

    Grâce au logiciel Stellar Phoenix Windows Data Recovery v6.0.0.0 Technician Edition, j'ai réussi à scanner partiellement un de mes disques perdus, en utilisant le mode Raw Recovery (rien à voir avec les formats raw des photos sauf que ce sont des fichiers bruts !) et là presque tout ce que j'ai pu voir comme photos sera récupérable, certaines seront foirées tout de même. Elles sont récupérées sous la forme : 10135_(2-7-2014 18-56-20)Panasonic DMC-TZ7(2040x1540).JPG (la photo ci-dessous), EXIF récupéré aussi. J'ai arrêté le scan pour le moment car c'est très long, et je vais scanner type de fichier par type de fichier en commençant par tout ce qui est fichiers personnels, les plus importants (beaucoup de .doc, .docx, .pdf...), je vais racheter un disque dur externe pour les stocker car je ne veux surtout pas écraser mes fichiers perdus tant que je n'ai pas terminé le sauvetage.

    Je ne récupérerai pas tout mais ce qui sera sauvé sera le bienvenu.

    C'est très long, mais grâce au logiciel cité ci-dessus, je suis en train de récupérer mes fichiers personnels (.pdf et .doc). Mais je viens de trouver une autre méthode qui, peut-être sera plus rapide, qui consisterait, d'après ce que j'ai compris, à récupérer une image du disque formaté (fichier .img), puis ouvrir cette image et donc retrouver peut-être les dossiers tels que je les avais, et récupérer des fichiers non reconnus par le scan sélectif, fichiers tels mes fichiers de montage vidéo, mes fichiers GPS (notamment circuits ours avec les arbres équipés de pièges à poils) mais la notice étant en anglais, je ne maîtrise pas toutes les subtilités de l'anglais technique 

    Suite : beaucoup de fichiers pourront être récupérés mais ils sont en vrac, toutefois triés par type d'extension avec, pour les photos, quand l'exif existait, la date de la prise de vue dans le nom, des milliers de fichiers, beaucoup d'inexploitables, mais un tri possible d'après ce que j'ai compris en mettant des filtres ! Donc je recommence tout en scannant non pas pour récupérer tous les fichiers, mais extension par extension, là j'en suis à mes photos (.jpg et . gif) ... et ça va me prendre des jours, je comprends que les professionnels, même s'ils savent faire, ne veulent pas se lancer à récupérer des gros disques formatés et se cantonnent à des cartes mémoires ou des USB, en plus il faut un espace de stockage au moins de taille identique au disque dur, donc achat pour moi d'un disque externe de 2 Toctets. Pour les vidéos je pense que ce sera mission impossible, car la taille est très grande, et il suffit d'un petit quelque chose pour qu'elle soit corrompue donc illisible avec des logiciels "amateurs". 

    Suite et j'espère fin : à force de chercher dans les méandres de ce logiciel, j'ai trouvé comment récupérer l'arborescence de mes dossiers, avec les noms d'origine, et les noms d'origine de mes fichiers, de TOUS mes fichiers : photos, vidéos, documents Office, musiques, etc. etc., même apparemment mes fichiers de montage vidéo Pinnacle .stx. Le seul problème est que ça va être très long à récupérer vu que apparemment les données sont très longues à extraire sur le disque formaté puisque je ne les récupère qu'à une vitesse d'environ 2 Goctets à l'heure, calculez donc pour 500 G !

    Fin : ce soir le scan de mon dernier disque sera terminé, j'ai récupéré le principal, perdant tout de même des fichiers à première vue qui ne me manqueront pas trop, le problème est qu'une partie du dernier disque avait été réécrite par une sauvegarde automatique réalisée lors de la récupération de mon disque C, donc les gros fichiers ont été plus ou moins écrasés et il suffit de quelques octets pour qu'ils soient inexploitables. Quelques photos perdues (celles d'une amie disparue, mais probablement encore dans mon vieux PC) et pour le reste je verrai si un jour j'en ai besoin... Par contre tous mes fichiers GPS ont été récupérés espérant qu'ils ne soient pas vérolés (mais ils sont très légers, donc peu de chance de ce côté là).

    Me restera plus qu'à faire le tri (car j'ai récupéré aussi des fichiers effacés depuis longtemps !), et recréer les dossiers... puis de réaliser une sauvegarde afin d'éviter une autre cata, mais maintenant j'ai mon gros disque externe qui sera mis à contribution une fois la place libérée.

    Presque 1 mois de travail, je comprends que les pros que j'ai rencontrés m'ont dit que les disques formatés ne se récupéraient pas... Comme pied de nez, une photo de 2010, récupérée du formatage, ce charançon à long nez...

    Dernières nouvelles du formatage de mes disques durs par la mise à jour vers W10 qui a très mal tourné : je ne voudrais pas être trop optimiste, mais grâce à un logiciel de récupération de do

    Je ne voudrais pas être trop optimiste, mais...


    5 commentaires
  • Ma mise à jour vers W10 s'est soldée par un plantage grave de mon PC, lors du démarrage, il m'a fallu faire un contrôle de l'intégrité du disque C:, donc je fais, ça se lance, le BIOS défile, défile, défile, plus d'un quart d'heure, résultat plus de disque C:, pas d'affolement, j'ai une sauvegarde sur un DD externe, la sauvegarde se passe bien, mais, si j'ai bien récupéré ce disque avec le système d'exploitation revenu à W7, mes trois autres disques, le D: (une partition du disque où se trouve C:) et le second disque partitionné en G: et H: ont été formatés, il n'y a plus rien, vides de chez vides !

    Toutes mes photos, mes vidéos, mes musiques, mes fichiers personnels, une partie de mes logiciels (certains étaient stockés aussi dans un dossier dans C:), sont perdus. 

    Une grosse haine contre M. Windaube et ses grosses merdouilles.

    Alors aux éventuels tentés par le passage à W10, sachez que vous devez avant TOUT sauvegarder sur des disques durs externes, ou bien débrancher un second ou un troisième disque physique interne ...

    Un dépanneur m'a dit ce matin : "Vous auriez eu une clé USB connectée qu'elle aurait aussi été formatée car W10 s'occupe de tout, même de ce qu'il ne devrait pas faire".

    S'il y en a qui ont des astuces pour récupérer ce qui peut l'être, je suis preneur, tous les dépanneurs contactés m'ont dit qu'on ne pouvait rien faire. Je vais essayer un logiciel de récupération de fichier effacés, ça marche très bien sur une clé USB ou une mémoire, mais c'est très long, alors si ça peut marcher sur un formatage (toutefois s'il n'a pas été poussé) il me faudra un temps très très long, et encore bon nombre de fichiers seront irrécupérables car plus ou moins corrompus. 

    Pour mes fichiers c'est cuit, les disques sont plus vierges qu'un bébé à sa naissance ...


    17 commentaires
  • C'est mon coup de gueule.

    Hier, ma filleule partait à la Réunion (son papa est réunionnais) pour voir sa grand-mère, ses tantes, oncles, cousins etc..., voyage que nous lui avons offert pour ses 16 ans.

    Départ pour l'aéroport de Toulouse-Blagnac très à l'avance à cause les problèmes dus aux taxis. Ceci est une chose.

    Mais arrivé sur place, le papa, travaillant sur la zone aéroportuaire, connaissant bien le coin, arrive à pouvoir laisser son épouse et sa fille à environ 500 m de l'aéroport, chemin qu'elles finiront à pieds. Lui allait se garer sur le parking de son travail et les rejoindrait à l'aérogare.

    Mais là les choses ne sont pas allées toutes seules. Pas plutôt larguées de voiture, les deux femmes se sont faites courser par une chauffeur de taxi qui les agresse verbalement. Presque il a fallu qu'elles montrent leurs papiers !

    De son côté, le père se fait agresser par des chauffeurs qui là aussi voulaient savoir qui il était, ce qu'il faisait là etc. etc.

    Ca en est resté là mais ces agressions même verbales sont intolérables. Je ne parle pas du stress légitime de cette gamine qui a eu peur de voir son départ compromis. D'autres ont eu moins de chance, voir les actualités.

    Personnellement j'utilisais les services de taxis pour me faire conduire en particulier à l'aéroport, mais désormais, ils pourront toujours "se gratter", je préférerai désormais payer le parking pour mon véhicule pour 2 ou 3 semaines (pas beaucoup plus cher d'ailleurs que les courses aller/retour en taxi et même moins si la durée de parking est plus courte !) ou bien payer un ami ou un voisin pour faire leur boulot plutôt que de leur faire gagner 1 centime d'euro.

    Car déjà si la course est trop courte ils ne veulent pas vous prendre, si c'est trop loin non plus, ensuite à vous de vous coltiner les bagages dans le coffre, vous subissez leurs conversations personnelles au téléphone, leur musique, leur trogne renfrognée s'ils se sont levés du pied gauche, quand ils ne se débrouillent pas pour rallonger le trajet pour des motifs fallacieux surtout si c'est en "heures creuses", etc. etc.

    Alors messieurs les chauffeurs de taxi, bye-bye... vous n'aurez plus rien de ma part.


    2 commentaires
  • Un grosbec casse-noyaux avait été trouvé, aile brisée, sous les mangeoires à graines de tournesol, Je présume que le responsable était un pic épeiche qui donnait de grands coups de bec à tout oiseau tentant de venir se nourrir lorsque lui-même était attablé, on l'a vu faire justement à une femelle grosbec et lui arracher une grosse touffe de plumes. Donc j'ai récupéré ce bel oiseau, mal m'en a pris, car, comme remerciement, il m'a cruellement pincé avec son bec hyper puissant et difficile de lui faire lâcher prise. D'habitude j'achève le pauvre animal, mais là j'ai eu un remord, donc j'ai essayé de le sauver.

    Pour le manipuler je prenais la précaution de mettre des gants et ce n'était pas superflu, loin de là !

    J'ai préparé un panier ajouré en plastique, ai mis des perchoirs, un couvercle en carton, un tissu afin de cacher partiellement le jour car il se jetait contre les côtés pour essayer de sortir. Et j'ai cherché sur Internet comment le soigner. Rien, mis à part que j'ai cru comprendre que les os se consolidaient en 3 semaines.

    Tout d'abord nous lui avons fait un bandage en papier collant pour lui tenir l'aile en place, mais le lendemain il s'était à moitié arraché ce "pansement" et les plumes qui allaient avec. Donc on lui a tout enlevé délicatement en coupant le moins de plumes possible.

    J'ai découpé dans un carton souple (style carton de plaquette de chocolat) une atèle pliée en deux pour pincer le bord d'attaque de l'aile, ai ajusté à la grandeur de cette aile et à l'aide de deux trombones ai coincé l'ensemble. L'os brisé était donc maintenu en place par cette atèle de fortune. 

    Un verre d'eau, un ramequin avec des graines de tournesol, et j'ai commencé à l'hydrater en lui présentant le verre rempli à ras bord dont il a mordu le bord comme il le faisait avec ma main et s'est aperçu qu'il pouvait boire, ce qu'il a fait immédiatement. Avec une pince à épiler je lui ai présenté une graine de tournesol et comme il mordait tout ce qui passait à portée, il a mordu la graine, a vu que c'était bon, l'a décortiquée. Il y a eu droit plusieurs fois jusqu'à ce qu'il refuse d'ouvrir le bec.

    Pour ce deuxième jour j'ai vu que pour la survie provisoire c'était gagné.

    Le lendemain,il sautait partout, mais se nourrissait. 

    Pour nettoyer sa "cage", très difficile car dès que j'enlevais le carton il sautait par dessus et c'était le cirque pour le rattraper, avec les morsures qui allaient avec.

    Aujourd'hui trois semaines sont passées. Hier on lui avait enlevé l'atèle, l'aile paraissait être soudée, elle ne traînait plus par terre. Cet après-midi, le soleil brillant, la lâcher a été décidé avec angoisse, volerait-il ? Déjà dans la véranda il avait l'air de se débrouiller malgré son aile probablement ankylosée et ses plumes abîmées par l'enfermement (pointes des ailes et la queue),

    Porte ouverte, on l'a poussé vers l'extérieur, il s'est envolé au ras du sol sur une dizaine de mètres avant de retomber dans l'herbe, mais déjà il volait et son aile le soutenait. Le chassant, il s'est envolé à nouveau, est monté à une dizaine de mètres de hauteur, a pris la direction du bois, et s'est posé une trentaine de mètres plus loin mais une nouvelle fois par terre. Je l'ai retrouvé, l'ai chassé, il a pris son envol presque à la verticale et s'est posé dans un arbre à une dizaine de mètres de hauteur.

    Il va probablement mal voler le temps de reprendre des forces musculaires, mais je pense qu'il est sauvé du moment qu'il est capable de prendre de la hauteur... Je surveillerai pour voir s'il revient aux mangeoires... Avec ses plumes "miteuses" je le reconnaîtrai sans problème.

    Comment réparer l'aile brisée d'un "oiseau de la nature"


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique